Δευτέρα, 21 Νοεμβρίου 2011

Nεοφιλέλληνες


ΦΙΛΟΙ,
Αναπτύσσεται ένα κίνημα Νεοφιλελλήνων που ξεκινά από τους Γάλλους.
Μετά την ενημέρωση που κάναμε, κατόπιν πρόσκλησής τους, στο Σωματείο Δημοκρατικών Γάλλων στην Ελλάδα, παράρτημα του διεθνούς αντίστοιχου, μας έστειλαν για υπογραφή την petition πιο κάτω http://www.m-pep.org/spip.php?article2439 . Όσοι το επιθυμούν μπορούν να το πράξουν.
Με την ευκαιρία επισυνάπτεται και η εισήγησή μας στα Γαλλικά περί των Κινημάτων στην Ελλάδα που μας ζήτησαν, για τυχόν χρήση σε άλλους ξένους που τυχόν γνωρίζετε.
Είναι τέτοια η διαβολή της χώρας μας από τους δωσίλογους διεθνώς, που κάθε προσπάθεια αποκατάστασης της αλήθειας είναι επιβεβλημένη.
ΦΙΛΙΚΑ,
Κ.Δούκας
Το κείμενο έχει ως εξής:



Le mouvement Spitha et le mouvement des Indignés pour une solution politique en Grèce et ailleurs (Par Konstantinos Doukas, president de « Pandidaktirion », membre du mouvement Spitha et participant au mouvement des Indignés de la Place Syntagma dans ses équipes Démocratie Directe et Groupe de Resistance)

Je vais commencer par un rappel historique. La Grèce fut la première cible de l’attaque des financiers, et la résistance commença immédiatement, dès 2010. Le 5 mai de cette année, il y eut une très grande manifestation qui a eu pour conséquence la mort de quatre personnes. Le premier décembre 2010 Mikis Theodorakis lance un manifeste contre le mémorandum de la Troïka (FMI, Banque Centrale de l’UE et Commission) et crée Spitha, l’ « étincelle », mouvement politique qui s’auto-organise à partir du bas, qui prend des décisions en assemblées, qui nomme des responsables révocables et alternant, qui diffuse l’information au peuple sur une base scientifique et fiable pour palier à l’étouffement  de cette information par les médias.

Vint la révolte en Tunisie (fin 2010-début 2011), et puis en Egypte, avec l’occupation de la place Tahrir du 25 Janvier  au 11 Février 2011. En Espagne, la place Puerta del Sol fut occupée le 15/5/2011, et puis ce fut le tour de la place Syntagma le 25/5/2011.

Aujourd'hui à la Place Syntagma  il y a deux équipes thématiques vivantes et créatives:  l’Equipe de Résistance, qui appelle le monde et travaille à un  front populaire et l’équipe Démocratie Directe qui travaille sur les éco-communautés, la nouvelle monnaie, par exemple sur Internet, les économies locales alternatives, les banques de temps, les relations humaines, par exemple dans les immeubles, la solidarité, la décentralisation, la production primaire, la décroissance, la collégialité, l'innovation, la créativité et les réseaux horizontaux.

Les banquiers / Big Brothers, la force de 5000-6000 personnes (dirigeant 10 banques qui battent monnaie et leurs multinationales), veulent restaurer les troubles civils entre la droite et la gauche, détruire la classe moyenne, instaurer l’état-policier, saisir  les biens publics, la richesse du pays et la donner à une Société Anonyme, ils établissent le Codex Alimentarius, des cartes d’identité spéciales, des caméras etc. Pour lutter contre cela beaucoup d'organisations dans tout le pays appellent toutes les autres à créer un Front sur la base de la Démocratie Directe. Spitha et Mikis Theodorakis, avec d’ autres héros de la résistance comme Manolis Glezos, des « anciens de la communauté », sont les plus à même pour appeler à un Front de lutte contre le mémorandum.

Les objectifs du Front populaire sont :
• L’annulation du mémorandum, l’audit de la dette, punir les coupables (par des confiscations), l’obtention des dommages de guerre des Allemands.
•  Une nouvelle Constitution qui peut s’inspirer de réalités passées : Pendant la Grèce antique Solon, en 590 a fait annuler la dette pour libérer les endettés de l’esclavage. Clisthène, en 508, a fait établir la démocratie directe. Périclès à 450 l’a développée a un point parfait. Pendant la domination ottomane il y avait des communes autonomes. La constitution  capodistrienne de Suisse (de Jean Capodistria, premier premier ministre du nouvel état grec) a 200 ans déjà. La démocratie directe fut effective dans l’armée de la résistance grecque (EAM) durant la deuxième guerre mondiale, et elle est appliquée par Spitha ainsi que sur les places grecques et ailleurs.
• Utiliser toutes les ressources et richesses de l'Etat (y compris en mer) et de l'Eglise
• Devenir un état Neutre, la Suisse de la culture, de la littérature, des arts et des sciences.
Quel avenir pour l’humanité ?
• La révolution industrielle a donné naissance au capitalisme et au marxisme. Ils ont été dépassés à l'ère de la relativité, du CERN, du chaos, des fractals, de la technologie spatiale, de la théorie des cordes, de Google, et surtout de l'ADN. Une autre société a besoin d'être établie pour combler la distance entre la science moderne, la révolution technologique et la structure sociale archaïque dans laquelle nous sommes.
• La bulle " l'emprunt génère l’ argent" est éventée et éclatera. Ni  une économie étatique ni une économie  capitaliste. Nous optons pour des modèles de socialisation de l'économie avec des méthodes scientifiques et humaines.
• Les hiérarchies pyramidales doivent être remplacés par des réseaux et leur nombrils
• La Grèce doit remontrer le chemin par l’Homme de Delphes, l’ Homme-Nombril. C'est la version moderne des Parfaits. Elle va convertir la crise en une catharsis et une renaissance sans eugénisme et sans pureté raciale.
D’après Gregg Braden et Bruce Lipton, l'homme d’une nouvelle conscience a le potentiel de modifier lui-même jusqu’à son propre ADN, surtout par son attitude dans la vie. C’est la une paramètre que les banquiers n’ont pas tenu compte.

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου